Prothèses mammaires
Ptoses mammaires
Réduction mammaire
Chirurgie du visage
Chirurgie des seins
Chirurgie de la silhouette
Chirurgie intime
Chirurgie dentaire
AVANT & APRES
Clinique Avicenne
4, Rue Mohamed Jemmeli, El Manar 2, 2092 TUNISIE.
Tél. : (+216) 71 888 000
Fax : (+216) 71 888 111
E-mail : contact@cliniqueavicenne.com
Prothèses mammaires
De quoi s’agit-il ?
Il s’agit d’une pose d’implants devant le muscle ou derrière le muscle pectoral Il en vue d’augmenter le volume des seins.

Sont proposées pour ce type d’intervention deux types de prothèses, remplient, soit de gel de silicone, soit de sérum physiologique.

Dans le cas de seins de petit volume, une ptose mammaire est associée à cette intervention.
Avant l’intervention :
Sont nécessaires pour ce type d’intervention, un bilan préopératoire et/ou une mammographie, échographie mammaire.

Une anesthésie générale classique est pratiquée. .

Une journée d’hospitalisation est généralement suffisante.
L’intervention :
L’intervention peut durer généralement d’une à deux heures. Elle consiste à poser des incisions soit : Sur la partie inférieure l’aréole. Dans le pli sous-mammaire. Dans la région axillaire. La prothèse est placée dans la une loge, qui peut être décollée devant ou derrière le muscle grand pectoral.
Après l’intervention :
Des fils résorbables sont utilisés suite à la pose de la prothèse pour les sutures.

Souvent un drain est laissé dans chaque sein jusqu’au lendemain de l’intervention.

En fin d’intervention un soutien-gorge modelant est placé.

Les suites opératoires de cette intervention sont généralement peu douloureuses.

Il convient d’envisager une convalescence de 10 à 15 jours selon l’acte chirurgical.

Il est déconseillé de reprendre des activités sportives avant 3 mois.
Les complications éventuelles :
Les bonnes pratiques de sécurité limitent les risques graves mais ne les suppriment pas.

Et qu’elle que soit, l’opération, il peut survenir certaines complications, les unes inhérentes à l’acte médical et/ou anesthésique, les autres spécifiques à la plastie mammaire.

Les risques liés à cette intervention sont heureusement exceptionnels.
Les risques de l’intervention :
Les complications éventuelles liées à la mise ne place d’implants mammaires sont à connaître, même si les suites opératoires sont le plus souvent simples :

Le saignement post opératoire ou hématome est quasi systématique et entraîne des bleus pendant les deux premières semaines .

Il peut provoquer un hématome qui se traduit par un gonflement et une tension douloureuse.

Il est parfois nécessaire d’évacuer l’hématome et contrôler la cause de celui-ci.

Une transfusion sanguine peut s’avérer nécessaire dans certains cas. Une altération de la sensibilité du mamelon, est quasi-systématique et progressivement régressive en quelques mois.

Il est normal que les cicatrices rougissent les premiers mois et s’estompent au cours du temps pour devenir de moins en moins visibles.

Le risque d’une infection est heureusement très rare mais pas impossibles il induit naturellement un retrait de la prothèse.

Il existe par ailleurs, des risques spécifiques aux implants mammaires tels que la formation de plis, la formation d’une capsule fibreuse qui induit une contracture capsulaire, une intervention chirurgicale permet de corriger cette déformation.

A la suite d’un traumatisme violent, il peut arriver, que l’implant se rompe, il sera nécessaire, dans ce cas, de le changer.